Scada 4G Tunisie

Scada et 4G en Tunisie: Top 7 des choses à considérer

Avec la généralisation du déploiement de la 4G en Tunisie de nouveaux horizons s’ouvrent pour les applications SCADA distribuées.

Afin de garantir le meilleur rendement possible il faut prendre en considération plusieurs contraintes, comme la source d’électricité, sa disponibilité, la continuité du service, les conditions de déploiement (température élevée, poussière, vibration …). Citons à titre d’exemple un pipeline qui traverse le désert, ou une station de pompage d’eau, une station de surveillance météorologique en altitude. L’équipement utilisé dans ces environnements doit résister à des conditions difficiles et doit fonctionner, sans interruption, pendant des années.

Quelles sont alors les choses à considérer avant de choisir son équipement réseau:

  1. Est-il conçu pour une utilisation industrielle ?
    Les routeurs cellulaire de type « Office » sont largement utilisés en Tunisie. Mais ces routeurs peuvent-ils assurer une continuité de service pour les systèmes SCADA déployés dans des environnements extrêmes ? Avant d’opter pour ce genre de solutions, nous vous conseillons de bien étudier l’environnement de déploiement, le coût d’intervention en cas de panne et surtout savoir si ce genre d’équipements peut fonctionner sur une longue période.
  2. Pourra-t-il fonctionner avec un panneau solaire ?
    De nombreuses applications SCADA s’appuient sur l’énergie solaire parce qu’elles fonctionnent dans une zone éloignée des lignes électriques (et des lignes téléphoniques). Vérifier la consommation d’énergie de la passerelle, afin de s’assurer qu’elle fonctionnera avec tous les panneaux solaires déjà installés ou programmés pour l’installation. La mise à niveau des panneaux solaires pour supporter une puissance supérieure peut être très coûteuse, il est donc préférable de trouver une passerelle qui fonctionne avec l’infrastructure existante afin de minimiser les coûts.
  3. Peut-il supporter les variations de tension ?
    Les compresseurs à essence, les générateurs et autres machines qui utilisent un moteur à combustion interne sont sujets à des variations de tension ce qui peut entraver le fonctionnement de la solution. Il faut opter pour une passerelle pouvant empêcher le redémarrage du périphérique lorsque la tension diminue momentanément. Il faut aussi choisir un équipement capable de résister aux pointes sévères de tension.
  4. Est-il facile à installer ?
    Il faut s’assurer que la passerelle supporte le montage Rail Din et surtout facile à intégrer (Plug-and-play) afin de minimiser les coûts d’exploitation.
  5. Est-il certifié pour une utilisation industrielle ?
    Afin de vérifier la durabilité du matériel choisi, il faut s’assurer des certifications et approbations qu’il possède. En voici quelques exemples: La norme militaire MIL-810STD (qui garantit que le matériel fonctionne dans les conditions de vibrations, températures extrêmes), IP64 matériel complètement protégé contre la poussière et assure une certaine protection contre les projections d’eau. Dans des endroits à fort risque inflammable la classification Class 1 Div2 est essentielle.
  6. Pourra-t-il fonctionner avec tout type d’équipements ?
    Les passerelles équipées de ports couramment utilisés sont plus faciles à intégrer dans votre configuration existante. Les fonctionnalités telles que RS-232 pour la connectivité en série, Gigabit Ethernet pour les communications LAN et GPIO pour l’extensibilité, contribuent à simplifier le déploiement. Pour les infrastructures existantes, de nombreux protocoles de communications série n’ont pas été initialement conçus pour transiter sur des réseaux cellulaires. Par exemple, vous pourriez avoir besoin de support pour Modbus et DNP3, alors il faut chercher les passerelles qui prennent en charge ces protocoles pour la transmission sur les réseaux cellulaires.
  7. Fonctionne-t-il sans interruption ?
    Les solutions distribuées (plusieurs kilomètres séparant les différentes installations) ont encore plus besoin de passerelles fiables garantissant une continuité de fonctionnement. Car en cas d’arrêt les frais de déplacement et l’arrêt du service augmentent considérablement les coûts d’exploitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *